Les différents supports d’application de la peinture

Peinture

La préparation du support d’application est une étape majeure dans les travaux de peinture. Or, il existe de nombreux supports, chacun ayant des caractéristiques différentes. Alors, avant de peindre, voici quelques rappels importants à ce sujet.

Peintures sur bois

Le bois est un support d’application de la peinture très présent dans une habitation, notamment en ce qui concerne le mobilier. Les peintures spécifiques pour le bois se composent :

  • de pigments qui octroient leurs nuances de couleurs ;
  • de liants qui garantissent leur consistance et fixent leurs grains entre eux ;
  • d’un diluant qui colle sur le support les pigments.

La peinture à l’eau est une peinture en phase aqueuse. On trouve la peinture bois acrylique (temps de séchage rapide, sans odeur, fragile) la peinture bois gouache (fragile) et la peinture bois caséine (résistante et dure).

Autre possibilité : la peinture bois en phase solvant dont la peinture glycérophtalique (odorante et temps de séchage lent) et la peinture céramique à froid (brillante et dure). Evoquons aussi les peintures industrielles à usage professionnel qui sont en poudre et utilisées dans le cadre du processus de thermolaquage.

Bon à savoir : la préparation du support varie selon son état (bois neuf, ciré, peint, brut ou abîmé).

Peintures sur métal

Le fer, le bronze, la fonte, le laiton, le zinc, l’aluminium et l’acier sont des supports que l’on rencontre fréquemment pour des travaux de peinture. Or, le métal présente une couche superficielle qui n’accroche pas bien, ce qui implique de cibler des peintures résistantes et surtout adhésives.

Pour faire face à ces propriétés, les fabricants ont conçu des peintures spécifiques. Contrairement à la peinture acrylique standard qui se décolle trop aisément, préférez une peinture glycérophtalique au fort pouvoir couvrant, des laques polyuréthanes (peintures émail) à l’effet tendu, des peintures époxy ou des peintures acryliques latex spécifiques pour métal.
Généralement, les peintures sur métal sont utilisées en extérieur pour couvrir des portails, des clôtures, des volets et autres huisseries. A l’intérieur, elles s’appliquent sur des poignées de portes et des éléments de décoration.

Peintures sur béton et sur parpaings bruts

Ces produits, avec ou sans sous-couche, doivent automatiquement afficher des propriétés couvrantes importantes afin de combler les interstices devant la porosité de cette surface. En extérieur comme en intérieur, la peinture sans sous-couche est un produit de façade monocouche faisant partie de la classe des peintures acryliques épaisses.

Une autre alternative consiste à choisir une peinture béton avec sous-couche spéciale. Cette formule est idéale pour les travaux de rénovation grâce à la propriété fixante et résistante des ces peintures. Celles-ci permettent de bonifier l’esthétisme des surfaces qui seraient partiellement abîmés ou friables.

Autres supports : cas du papier peint et de l’enduit extérieur

D’autres supports méritent d’acheter des peintures adaptées. C’est le cas du papier peint pour lequel conviennent à la fois les peintures acryliques masquant les irrégularités et les peintures en phase solvant qui disposent d’une meilleure adhérence. Quant aux enduits extérieurs, tout dépend de l’état du support, de l’acrylique pure pour une surface lisse à la peinture siloxane pour les parois encrassées et humides, jusqu’à l’acrylique épaisse pour des revêtements fissurés.

Si vous avez un doute sur la solution à choisir pour votre support, pensez à solliciter un artisan peintre qui saura ravi de vous accompagner dans votre projet et de vous garantir un résultat de qualité.

Pour en savoir plus

Articles en relation