Les étapes préalables à la peinture 

Les étapes préalables à la peinture

La préparation d’un chantier de peinture

Avant de peindre ou de rafraîchir l’apparence des murs de son habitation, quelques étapes préalables sont nécessaires pour obtenir un résultat optimal. Un artisan chargé de ce travail procède par étapes afin que le rendu soit parfait et adapté à la matière du support.

Les conseils que suivent les professionnels

Avant tout, un spécialiste de la peinture commence toujours par établir un diagnostic de la surface concernée. Cette dernière doit être bien plane. Un support imparfait exige donc d’être réparé. Un lessivage s’impose d’abord avec une solution alcaline nettoyante constituée d’eau et de tensio-actifs.

Ce dégraissage est particulièrement indiqué avant de repeindre une cuisine. Après un séchage complet, les phases d’aplanissement pourront être mises en œuvre.

Pour éviter les salissures dans la pièce, un artisan protège les prises, les plinthes et le contour des portes, fenêtres et les limites du plafond au moyen d’adhésif. Afin de préserver les meubles, ceux-ci sont couverts par des bâches en plastique.

Bien sûr, les objets de décoration sont mis à l’abri eux aussi, hors de la pièce. Avant de rassembler ses outils : pinceaux, ses rouleaux et autres pistolets à peinture, le professionnel passe à la préparation du support.

Les étapes préalables aux couches de peinture

Une fois propre, la surface à peindre peut être aplanie au moyen d’un rabot. Si des trous ou des fissures sont présents, l’artisan prend soin de les reboucher, y compris sur du placoplâtre. Un traitement qui préserve de l’humidité est appliqué le cas échéant.

Ensuite, le peintre étale une ou plusieurs épaisseurs d’enduit. Quand ces couches de badigeon sont bien lissées, le spécialiste peut opter pour une sous-couche qui va favoriser la bonne tenue de la peinture. Dans le cas d’une surface en bois, ces conseils sont également pertinents, mais avec des produits adaptés :

Concernant le plafond, une certaine préparation est utile si celui-ci est en mauvais état, avec un enduit de lissage.                                                                                                                                                      Sinon, un simple nettoyage du plafond suffit. Les professionnels privilégient la finition glycéro mais la version acrylique, lessivable et adaptée aux pièces humides, convient aussi.

  • rebouchage des irrégularités en utilisant de la pâte à bois
  • ponçage
  • nettoyage
  • sous-couche.

Si vous souhaitez faire réaliser ce type de travaux chez vous, mieux vaut contacter un artisan expert en la matière. L’annuaire de notre site recense les meilleurs professionnels du secteur : consultez-le sans tarder !

Pour en savoir plus :

Articles en relation