Le glacis 

Le glacis 

La technique du glacis s’avère idéale pour jouer sur les effets de même que la transparence de couleurs. Très tendance parmi les effets à réaliser avec de la peinture, cette technique est facile à réaliser. Elle consiste à appliquer de la peinture très diluée en plusieurs couches les unes par-dessus les autres. Il existe également des glacis à la cire ou à l’huile.

Voici un aperçu de ces possibilités, qui pourraient vous inspirer pour créer un point de mire aux effets châtoyants dans une de vos pièces.

D’abord préparer le support

Un projet d’application de glacis débute par la préparation de la surface à peindre. Les surfaces et murs n’étant pas destinés à recevoir ce traitement devraient être protégés par des bâches en plastique et des cartons protecteurs.

Le support choisi pour recevoir le glacis doit être poreux. Sans cette condition essentielle, il y a des risques que la glacis n’adhère pas bien.

Ensuite préparer le glacis

Il est possible de se procurer du glacis déjà prêt, ou encore de le fabriquer soi-même.

Pour ce faire, mélangez 10 cl d’eau avec 10 cl de liant dans un récipient à bords hauts. Remuez le tout et ajoutez 10 cl de peinture acrylique de la couleur de votre choix. Utilisez une tige de plastique pour mélanger cette préparation afin de la rendre le plus homogène possible.

Il est possible d’appliquer un glacis sur un mur déjà peint. Toutefois, celui-ci devrait être peint d’une couleur claire. Par exemple, un mur peint doré, avec un glacis doré, résultera en une texture vraiment riche avec des reflets lustrés, une transparence opulente, et des jeux de lumière intéressants.

Comment appliquer du glacis

L’application de glacis requiert de la dextérité car cette opération doit s’effectuer rapidement afin d’obtenir une finition uniforme. Voilà pourquoi il est recommandé de faire appel aux services d’un peintre professionnel pour compléter cette tâche.

  1. À l’aide d’un spalter mouillé (il s’agit d’un pinceau large et plat, mesurant environ 10 centimètres), que vous aurez trempé dans le mélange de glacis, appliquez-le sur la surface.
  2. Débutez par un mouvement en angle, en couvrant une surface d’environ un mètre carré. Afin de ne pas obtenir de marques, procédez en appliquant le glacis en ligne droite.
  3. Ensuite vient le mouvement de pochage, qui consiste à tapoter avec l’outil par une rotation du poignet (comme lorsqu’on écrit une virgule, ou comme le mouvement fluide d’un chef d’orchestre). Le tout devrait s’effectuer d’un geste souple. Cette technique particulière est ce qui confère de la profondeur au glacis, en créant des ombres dans la texture.
  4. Laissez sécher la surface avant d’effectuer l’application d’une couche suivante.

Si vous avez envie d’obtenir un espace peint avec la technique du glacis, référez-vous à l’annuaire de notre site pour repérer des artisans peintres.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser