La peinture à l’éponge

La peinture à l’éponge

Les professionnels de la peinture ne se contentent pas d’utiliser des outils traditionnels pour exercer leur activité. En effet, en plus des rouleaux et pistolets à peinture, des pinceaux voire des brosses, l’éponge est désormais utile aux peintres afin d’accomplir leur tâche. Légère, poreuse et absorbante, l’éponge est idéale pour créer des motifs personnalisés très décoratifs sur vos murs ou sur toute autre surface large. Pour y parvenir, un artisan doit cependant maîtriser des techniques qui nécessitent une certaine expertise. Suivez nos conseils pour un effet essuyé, tacheté ou mixte réussi.

Effet essuyé réussi

Avant de produire une impression de veinage ou bien de profondeur sur vos murs, un peintre commence par préparer la surface puis il applique une couche de base au moyen d’un rouleau. Quand celle-ci est sèche, il étale une peinture acrylique en se servant d’une éponge. Pour ce faire, le peintre verse un peu de peinture au fond de son bac. L’éponge est trempée dans cette peinture et plus ou moins essorée selon l’intensité de couleur souhaitée sur le mur.

Pour un effet essuyé, la technique adoptée par le peintre consiste à appuyer légèrement en la faisant glisser de façon circulaire. Si le client souhaite un effet unifié, l’artisan accomplit ces mouvements de manière régulière. Pour donner une impression plus floue, le peintre fait des courbes moins harmonieuses. Parfois, le professionnel opte pour une création de motifs sur une peinture humide, elle même appliquée sur une base sèche préalablement étalée au rouleau.

Un décor tacheté naturel

Pour un décor tacheté naturel, là aussi, l’artisan débute en peignant une première couche avec un rouleau. Ensuite, il humidifie une éponge avec de l’eau s’il compte se servir d’une peinture de type acrylique ou vinylique. Dans le cas d’une peinture à l’huile, l’éponge est imbibée de solvant. Le surplus de liquide est éliminé par essorage. Comme pour l’effet essuyé, le peintre en bâtiment humecte l’éponge avec de la peinture en évitant l’excès de texture.

Il tamponne la surface à peindre de sorte à imprimer des motifs colorés. Au fur et à mesure de l’avancée du travail, l’éponge est imbibée de peinture. En alternant les deux faces de l’éponge, le technicien peut varier les motifs. Des couleurs différentes peuvent être appliquées à condition de se servir de plusieurs éponges. La couche de base peut aussi être choisie dans une teinte différente.

Vous cherchez un artisan expert dans ce type de décoration ? Consultez notre annuaire professionnel qui répertorie les spécialistes du secteur !

Pour en savoir plus

Articles en relation