Sols en PVC : avantages et inconvénients

Sols en PVC : avantages et inconvénients

Les sols en PVC sont réalisés avec des lames composées de différentes épaisseurs. Une première couche est en polyuréthane, une fine couche d’usure dont l’épaisseur est inférieure à 1 millimètre, un film imprimé avec un décor, puis plusieurs couches en PVC vierges.

Un sol abordable et simple d’entretien

Un sol en PVC est très facile à installer, notamment grâce à sa légèreté et sa malléabilité, et peut même s’effectuer sur le revêtement du sol déjà présent. Il est en outre facile à entretenir, un balai, un aspirateur ou une serpillière convenant tout à fait. Il présente une bonne isolation tant phonique que thermique.

Ce type de sol offre un large choix de motifs, ce qui lui permet de trouver place dans tous les décors et toutes les pièces ; les personnalisations sont quasi infinies. Il convient à toutes les pièces, même celles humides. Non toxique, il répond parfaitement aux normes anti-feux en vigueur. Grâce aux récentes avancées, il est possible de trouver des sols en PVC qui bénéficient d’une surface anti-dérapante, voire anti-statique. Il est enfin d’un prix très raisonnable, un décor fantaisie de bonne qualité coûtant en moyenne 10 € le mètre carré.

Une courte durée de vie

Le principal inconvénient du sol en PVC est sa courte durée de vie, bien inférieure à celle des parquets en bois par exemple ; en dépit des efforts fait ces dernières années, le constat est toujours d’actualité. L’éclat et les qualités esthétiques d’un sol en PVC ne tiendront guère plus que cinq ans.

En effet, ce matériau se dégrade rapidement et a tendance à beaucoup marquer, imprimant traces de chaussures, taches, griffures et autres rayures. Il présente également un penchant au jaunissement.

D’autre part, il faut que le support qui accueille les lames ou dalles en PVC soit parfait, en raison de la faible épaisseur du revêtement, et ce, afin de lui garantir la meilleure tenue possible dans le temps. Il faut en outre réaliser la pose dans de bonnes conditions météo : la température ambiante ne doit être ni trop basse, ni trop élevée, ni d’une trop importante humidité ; cela perturberait en effet le collage et donc le résultat final.

Dans l’annuaire du site, vous trouverez des professionnels qualifiés aptes à poser de manière optimale votre sol en PVC.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser