Les différents types de peintures traditionnelles

Les différents types de peintures traditionnelles

Dans la gamme des peintures traditionnelles, on peut distinguer les peintures à base de solvant et les peintures à l’eau. Elles ne possèdent pas les mêmes qualités sur plusieurs points : temps de séchage, odeur, éléments polluants, résistance…ce que nous allons voir.

Les peintures à base de solvant

Autrefois dénommées peintures à l’huile (de lin), ces produits sont désormais fabriqués à partir de résines synthétiques (résine alkyde) et des solvants, des dérivés du pétrole. Ces derniers servent à tenir ensemble les pigments et offrent aux produits une plus grande résistance mécanique dans le temps. Ils sont toutefois néfastes pour l’environnement. Lorsque vous allez peindre un support avec cette peinture à base de solvant, vous constaterez d’ailleurs une odeur assez marquée, difficile à évacuer d’où l’importance de mettre en place une bonne ventilation dans les pièces concernées.

Bon à savoir : même si depuis 2007 la teneur en solvants légalement admise a diminué, évitez d’appliquer ce type de peinture dans des chambres d’enfants, de nourrissons ou de femmes enceintes.

Dans cette catégorie de peintures, on recense :

  • les peintures glycéro (ou glycérophtaliques) qui intègrent des propriétés couvrantes et opacifiantes permettant de masquer les irrégularités d’un revêtement. Le temps de séchage est long, l’odeur désagréable, tenace et même toxique ;
  • les peintures époxy : hyper résistantes, elles garantissent un parfait lissage des surfaces recouvertes (carrelage, béton, pierre). Toxiques, leur nettoyage passe par l’usage de white spirit ;
  • les peintures polyuréthanes : applicables partout, elles servent surtout en milieu industriel pour couvrir les sols grâce à sa résistance mécanique élevée, bien qu’elle demeure également toxique.
  • les peintures au plomb

Les peintures à l’eau

Les peintures à l’eau sont plus communément appelées peintures acryliques en phase aqueuse. Elles ont de plus en plus la préférence des peintres professionnels et des particuliers. Pourquoi ? Parce qu’elles sont l’exact miroir inversé des peintures à l’huile : inodores, temps de séchage rapide, nettoyage à l’eau, aucune décoloration.

Leur usage est plus récent mais elles accompagnent bon nombre de projets de rénovation et de décoration d’intérieur. Leur conception fait appel à la résine d’acrylique qui a l’immense avantage de pouvoir se diluer dans l’eau et d’être applicable sur quasiment l’ensemble des matériaux. Pour couronner le tout, les peintures acryliques ne contiennent aucun solvant, ce qui les rend compatibles avec la politique de protection de l’environnement.

Cette catégorie de peintures se trouve facilement dans tous les magasins spécialisés et les grandes enseignes généralistes. Petit bémol tout de même en ce qui concerne leur nettoyage : aucun lessivage n’est possible, car elles ne résistent pas aux effets des produits ménagers. En revanche, elles s’avèrent moins chères à l’achat et contiennent moins d’ammoniaque que les peintures à l’huile.

Pour tout savoir sur les peintures traditionnelles disponibles sur le marché, contactez un vendeur spécialisé ou un artisan peintre qualifié susceptible de vous orienter dans vos choix et de réaliser un travail à la hauteur de vos attentes.

Pour en savoir plus

Articles en relation